top of page
  • Photo du rédacteurAudrey

L'Astrologie Védique, la magie de l'Univers

L'Astrologie védique, appelée Jyotish, est une astrologie traditionnelle dont les règles ont été perçues directement par les Rishis, grands Sages en Inde, il y a plusieurs millénaires, afin d'aider les générations futures à se découvrir.



La science de la Lumière

Jyotish signifie en sanskrit "science de la lumière". On l'appelle Astrologie Védique, Astrologie Indienne, Astrologie Lunaire ou encore Astrologie Sidérale.

L'Astrologie védique a été pratiquée dans de nombreux pays par de nombreuses personnes et a développé une plus grande variété de systèmes que n'en possède l'astrologie occidentale. A ce jour, en Occident, cette astrologie sidérale se veut encore confidentielle, mais les esprits s'ouvrent, petit à petit, à cette merveilleuse science qui reflète notre âme incarnée sur la planète Terre.


On peut ainsi comprendre le fonctionnement de notre être, de notre âme, se découvrir ou se re-découvrir, à travers l'étude de notre thème, et des sous-thèmes qui y sont reliés. On erre parfois dans nos vies ici, sans en comprendre le but, et le pourquoi de telle ou telle épreuve... Avec l'aide du Jyotish, nous pouvons ainsi avoir des explications et une approche approfondie et éclairée de nos capacités, de nos forces, de nos faiblesses, de ce que nous sommes venus faire dans cette vie.


Nous avons ainsi une approche sur le plan physique, le plan émotionnel et le plan spirituel par l'étude du Jyotish, avec une prise en compte précise des périodes tout au long de notre existence, et un apport de moyens correctifs pour nous aider à avancer au mieux, comme par exemple l'écoute et/ou le chant de mantras planétaires, le port de pierres naturelles reliées aux planètes, en bracelet par exemple, les yagyas planétaires (rituels védiques pour brûler du karma).



L'oeil des Védas

Les Védas sont les écritures sacrées de l'Inde, et considérées comme la connaissance divine.

Le mot sanskrit vient de la racine vid "voir ou savoir". Le Jyotish est l'un des six védangas, ou membres des védas, et celui que l'on considère comme "l'œil des védas". L'astrologie védique utilise uniquement le zodiaque sidéral, et classiquement neuf "planètes" : Soleil, Lune, Mars, Mercure, Jupiter, Vénus, Saturne, Rahu et Ketu (nœuds lunaires nord et sud). Les planètes représentent des concentrations des forces de vie. Elles gouvernent les douze signes du zodiaques et les 27 nakshatras, qu'on appelle aussi "demeures lunaires" et qui correspondent à des constellations, des étoiles, situées au-delà des constellations des signes du zodiaques.


Il est fait référence au 27 nakshatras dans le Rig Veda, qui passe pour le livre le plus ancien au monde, rédigé bien avant qu'il y eût référence aux douze signes; les nakshatra apportent des précisions notables dans l'étude des thèmes. On ne les utilise pas en astrologie occidentale, qui est une astrologie tropicale, et ainsi qui observe "moins loin" que l'astrologie sidérale...


En astrologie védique, la "planète" la plus importante est la Lune, car nous faisons l'expérience du monde à travers la Lune, qui est l'astre le plus proche de la Terre et qui exerce une influence conséquente (telles les marées, les cycles menstruels..etc). Notre niveau d'acceptation des évènements de la vie dépend de la Lune. Elle est l'intelligence qui motive nos actions et conserve la mémoire. On évalue toujours l'impact de la Lune, ainsi que celui du maitre de l'Ascendant, et troisièmement le Soleil. En occident, l'astrologie est largement solaire, car le Soleil ou signe solaire est vu comme le facteur le plus important. En Astrologie védique, le Soleil est important pour la vitalité du corps, la force de volonté et la confiance en soi, tandis que la Lune est cruciale pour diriger la vie et trouver la paix intérieure et le bonheur, peu importe que le corps physique soit faible ou fort.


Donc l'Orient est traditionnellement une culture lunaire, qui donne la préférence à la vie de l'esprit et au niveau de conscience. Les actes sont importants, mais ils ont toujours des conséquences karmiques, positifs ou négatifs. L'Occident est d'avantage une culture solaire, qui impose sa volonté sur le monde matériel par domination physique et opportunisme, cherchant le bonheur principalement dans le domaine matériel que spirituel.



Les deux zodiaques

Une différence de 24 degrés existe entre le zodiaque sidéral et le zodiaque tropical...

Le zodiaque tropical, utilisé en astrologie occidentale, se base sur l'orientation terrestre par rapport au Soleil, situant ainsi les douze signes du zodiaque en fonction des saisons. Tandis que dans l'astrologie sidérale, utilisée en astrologie védique, les douze signes du zodiaque sont liés aux constellations, puisque le zodiaque sidéral mesure la position des planètes sur l'arrière-plan des étoiles fixes; c'est donc le zodiaque observable, ce qu'on voit réellement dans le ciel.


Les deux zodiaques ont coïncidé en 285 environ de notre ère, et vont le faire à nouveau dans 25 900 ans à compter de cette date, en prenant ayanamsha Lahiri, qui augmente de 83 minutes ou de 1,4 degré tous les 100 ans. La différence entre zodiaque tropical et zodiaque sidéral se calcul sur d'un ayanamsha. La précession des équinoxes est due à un léger vacillement de la Terre sur son axe. La Terre recule légèrement, d'environ un degré d'arc tous les 72 ans, sur la toile de fond des étioles fixes. Ainsi, au 1er janvier 2010, les deux zodiaques étaient-ils exactement distants de 24 degrés. Ceci ayant une influence sur le positionnement des signes et des planètes dans les douze maisons.


Par conséquent, en plus d'avoir une approche de lecture différente dans les thèmes entre l'astrologie occidentale et l'astrologie védique, il s'avère que bien souvent, les signes ne correspondent pas d'un thème à l'autre... On peut ainsi être né début avril, vivre avec l'idée que nous sommes du signe du bélier (signe solaire dans l'astrologie occidentale), alors qu'en fait c'est un tout autre signe qui nous caractérise vraiment...


L'astrologie védique est ainsi un puissant outil de connaissance de Soi, nous reliant directement à notre âme. On s'aperçoit alors que chaque signe du zodiaque vient apporter de ses caractéristiques selon nos domaines de vie, même si certains sont en prédominance, notamment l'ascendant et le signe lunaire. De même les nakshatras viennent préciser considérablement les caractéristiques énoncées. L'approche étant avant tout de décrire les comportements planétaires dans les signes et nakshatras, dans les maisons concernées, à la fois dans l'étude du thème principal, mais aussi des thèmes secondaires qui apportent des informations complémentaires.


L'étude d'un thème en Jyotish ne finit jamais, il s'agit d'un véritable jeu de piste, révélant la magie de l'Univers petit à petit de notre avancée.



Pour en savoir plus, ou prendre rendez-vous pour découvrir votre thème védique, vous pouvez vous rendre sur la page "Consultations Jyotish" :


Ce sera un plaisir de contribuer à vous éclairer. Les consultations ont lieu en présentiel, ou par visio avec enregistrement, et dure au moins 2h. Lorsque l'on étudie un thème en astrologie védique, cela suppose un moment sacré, où l'on lève certains voiles, diffusant de ce fait un réel soin énergétique qui nous remue intérieurement. Il s'agit alors d'un cadeau précieux.


Un grand merci à Ganesh, le dieu à la tête d'éléphant, fils de Shiva et de Parvati, qui veille sur cette science de la lumière. Il apporte bienveillance, connaissance, protection et aide à lever les obstacles.


Merci.


Audrey , fondatrice de L'Au-de-Lune

99 vues0 commentaire
bottom of page