top of page
  • Photo du rédacteurAudrey

Qu'est-ce que l'Ayurvéda ?

Dernière mise à jour : 14 mai

L'Ayurvéda est le système traditionnel de guérison pratiqué en Inde et au Sri Lanka. Vieille de milliers d'années, la discipline est une thérapie complète qui a pour but d'améliorer la santé à tous les niveaux.


La science de la Vie

Ayurvéda signifie littéralement "science de la vie". C'est un mot sanskrit dérivé des deux racines "ayur" et "veda", signifiant "vie" et "connaissance".

Les cycles de la vie quotidienne représentent le corps, les sens, l'esprit et l'âme. "Véda" est la connaissance de notre monde et de son fonctionnement. Les grands "Rishis" (voyants ou sages) de l'Inde ancienne établirent un système de croyance appelé philosophie védique, qui considèrent la maladie et la santé d'une nouvelle façon. Ils sont les pères de cette science sophistiquée qu'est l'Ayurvéda, qui prend en considération les nombreux éléments physiques, mentaux, émotionnels et spirituels de la vie, nécessaires au bien-être et à la santé.


On dit que l'Ayurvéda a été transmis par le dieu Brahma, le créateur de l'univers selon la mythologie hindoue, à travers les Védas, les livres sacrés hindous. Les védas sont : le "Rig Véda" (le plus vieux), le "Yajur Véda", le "Sam Véda" (le pivot de la religion et de la philosophie indienne, datant de 3000 ans av. J.-C.) et l' "Atharva Véda" (la principale source de l'Ayurvéda, datant de 1200 av. J.-C.). La connaissance médicinale a été révélée par le dieu Indra au sage Atreya, donnant naissance au texte principal, le "Charaka Samhita" de la médecine.


L'Ayurvéda est un système complet, avec une variété de méthodes différentes ayant pour but d'améliorer la santé émotionnelle, physique et mentale. La pratique est divisée en huit branches, qui contiennent tous les aspects de la santé et de la guérison. La médecine n'en est qu'un aspect et, pour bénéficier complètement de l'Ayurvéda, il est utile de prendre aussi en considération les autres éléments : phytothérapie, aromathérapie, nutrition, astrologie védique, méditation, yoga, massage, musicothérapie, exercices de respiration, lithothérapie...etc.



Comprendre l'Ayurvéda

Restaurer l'équilibre de l'esprit, du corps et de l'âme est le but de l'Ayurvéda.

Le système ancien de l'Ayurvéda enseigne que toutes les maladies affectent le corps et l'esprit, et il ne traite jamais l'un sans l'autre. Bien que l'Ayurvéda soit vieille de plus de 3000 ans, elle a évolué au fur et à mesure que le style de vie, le régime et les exigences du corps ont changé. En fait, beaucoup de symptômes modernes, comme les problèmes intestinaux et la fatigue chronique ont été traités avec succès par l'Ayurvéda lorsque la médecine conventionnelle avait échoué. Loin d'être un système basé sur des mythologies dépassées, l'Ayurvéda est une méthode thérapeutique utile, dynamique et avancée, qui s'est révélée être scientifiquement exacte.


Cette approche est très différente de la médecine occidentale conventionnelle. C'est un programme d'existence, qui aborde chaque aspect de la vie humaine et le replace dans notre environnement. Il n'est pas nécessaire d'adopter tous les éléments de l'Ayurvéda pour atteindre la santé et le bien-être, mais en suivant une simple approche ayurvédique, nous pouvons rester équilibrés dans des périodes de stress et de soucis croissants. De plus, nous pouvons adopter un mode de vie qui contribue à créer l'harmonie, à prévenir des maladies et nous encourage à guérir plus vite.


En occident, nous considérons que les gens sont fondamentalement les mêmes et nous traitons les "symptômes" plutôt que l'individu lui-même. L'Ayurvéda considère chaque patient comme un individu unique, prenant en compte l'état émotionnel autant que la santé physique. Le diagnostic est basé sur la constitution individuelle du patient.



Une approche holistique

L'OMS a reconnu l'Ayurvéda comme un système complet de médecine traditionnelle.

L'Ayurvéda était le principal système médical pratiqué en Inde jusqu'au début du XXème siècle, lorsque les lois coloniales favorisèrent les techniques médicales occidentales et décidèrent d'éradiquer l'Ayurvéda, par peur, incitant les jeunes à étudier la médecine occidentale. Mais les connaissances continuèrent d'être transmises en toute discrétion, et la discipline continua d'être pratiquée. En 1980, le Congrès National de l'Inde attribua à l'Ayurvéda le même statut que la médecine occidentale. De nos jours, l'Ayurvéda est une science prospère et plus de 500 nouveaux hôpitaux et sociétés ayurvédiques se sont formés en Inde depuis des années. Les médecins orthodoxes et les physiciens ayurvédiques travaillent ensemble de plus en plus.


La pratique de la médecine ayurvédique comprend huit branches :

* Médecine générale interne

* Chirurgie générale et chirurgie plastique

* Gériatrie

* Oreille, nez et gorge

* Toxicologie

* Obstétrique et gynécologie

* Pédiatrie

* Thérapie du rajeunissement


Les praticiens (les vaidyas) connaissent les principes de la nutrition, de la psychologie, des plantes, de la climatologie et aussi des pierres précieuses et de l'astrologie védique. Les médicaments ayurvédiques sont fait d'ingrédients naturels et préparés à base de plantes.


Le but de l'Ayurvéda n'est pas seulement de guérir les malades, mais aussi de prévenir la maladie et de préserver la vie. La théorie ayurvédique de la création considère plusieurs facteurs interdépendants :

* le corps

* l'esprit

* l'âme

* les panchamahabutas (les 5 éléments)

Ces quatre facteurs sont complémentaires et sont d'égale importance dans chaque individu.


L'équilibre, c'est la santé dans la philosophie ayurvédique. Lorsque nous atteignons un état d'équilibre, nous parvenons à une harmonie intérieure qui nous donne un sentiment de bien-être. Au niveau physique, nous sommes sains lorsque toutes nos diverses fonctions (digestion, métabolisme, élimination et tissus) sont en équilibre.


Les états de l'esprit, de l'âme et des sens, sont aussi important que la santé physique, et ils doivent être paisibles et satisfaits.


Dans le Charaka Samhita, principal texte de l'Ayurvéda, la santé existe quand toutes les conditions suivantes sont remplies :

- les trois doshas (vata, pitta, kapha) sont équilibrés selon notre constitution

- les cinq sens fonctionnent naturellement

- le corps et l'esprit sont en harmonie

- les tissus du corps (dhaatus) fonctionnement correctement

- les trois malas (déchets, urine, sueur) sont produits et naturellement éliminés

- les canaux du corps (srotas) sont débloqués et parcourus d'énergie

- le feu digestif (agni) est sain et l'appétit est normal selon la constitution de chaque individu



Nous verrons plus en détail certaines de ces notions dans de futurs articles, ainsi que des traitements utilisés.


Merci.


Audrey , fondatrice de L'Au-de-Lune


21 vues0 commentaire

Comments


bottom of page